• Accueil
  • Echoendoscopie diagnostique et interventionnelle

Echoendoscopie diagnostique et interventionnelle

La technique d’echoendoscopie regroupe deux méthodes en une : l’endoscopie qui permet d’introduire une caméra à l’extrémité d’un endoscope dans le corps humain en passant par les voies naturelles et l’échographie en utilisant un échographe miniaturisé placé a l’extrémité de cet endoscope.

Cela permet donc d’explorer la paroi du tube digestif dans ces différentes couches (muqueuse, sous muqueuse, musculeuse et séreuse), mais également les organes adjacents au tube digestif comme le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, les ganglions…

Ces examens se pratiquent pour une grande majorité sous anesthésie générale mais légère, nécessitant entre 10 et 20 minutes en moyenne.

Consultation Passerelle

Prendre rendez-vous en ligne

Pour un examen sous anesthésie locale,
prendre rendez vous
par téléphone exclusivement

120 Ancienne Route de Beaujeu
69400 ARNAS

09 70 75 55 50

Où nous trouver

Cette technique permet donc d’explorer les différentes lésions situées dans la paroi du tube digestif, de les caractériser et ainsi de proposer un traitement adapté a leur nature, leur extension.
Elle permet par exemple de classer le stade de certaines tumeurs localement et ainsi d’adapter les thérapeutiques.

Les organes adjacents peuvent également être visualisés, tels que le pancréas et ses lésions comme les kystes, de les surveiller, et de proposer une attitude adéquate (simple surveillance, chirurgie, …)

On sait également que cette technique est souvent la meilleure méthode pour visualiser de petites lésons, meilleure encore que l’IRM ou le scanner puisque la sonde, en passant par les voies naturelles sera placée à proximité de l’organe à explorer.

Elle permet ainsi un meilleur rendement dans le diagnostic, la caractérisation de ces lésions.
Elle permet également de visualiser de petits calculs dans la vésicule biliaire, alors que ni l’échographie standard externe, ni l’IRM, ni le scanner n’ont permis de les voir.

Elle permet également, avec un endoscope légèrement différent, d’effectuer des ponctions à travers la paroi digestive des différentes lésions observées, qu’elles soient dans cette paroi du tube digestif ou dans les organes adjacents. Cela permet donc d’avoir un diagnostic histologique, seul résultat médicalement légal dans la prise en charge de ces pathologies.

La ponction se pratique sous contrôle échographique, avec des aiguilles que l’on passe par l’endoscope. Le diagnostique sera donc histologique avec un rendement supérieur à 90 %.

Cette technique permet également d’effectuer des gestes thérapeutiques puisque l’on pourra passer à travers l’endoscope du matériel permettant par exemple de drainer un abcès, un kyste, des voies biliaires obstruées…On parlera alors d’endoscopie interventionnelle puisque le but de cette technique sera diagnostic mais également thérapeutique

Découvrir la fiche d’information